Diamond Outrage, le dernier choc joaillier d’Audemars Piguet

Cette année, Audemars Piguet présente le troisième et dernier volet d’une trilogie de montres de Haute Joaillerie unique, la Diamond Outrage.

Auteur Par Isabelle Guignet

Ces trois pièces extravagantes, serties de milliers de diamants tailles brillants, ont su aisément captiver la gente féminine.

Après la Diamond Punk lancée en 2015 et la Diamond Fury en 2016, la Diamond Outrage arrive sur le marché de la Haute Horlogerie avec un style explosif, reflétant une nouvelle approche artistique des montres issues du milieu de la Haute Joaillerie. Faisant écho aux paysages hivernaux de la Vallée de Joux, si chers à la marque, la structure de la Diamond Fury est ornée de multiples pierres précieuses de différentes tailles, proposée en deux versions uniques en or blanc 18 carats, intégralement serties de diamants ou de saphirs bleus.

La version intégralement sertie de diamants comprend trois pics entièrement faits de diamants taille baguette, ce qui ne manque pas de souligner plus encore le caractère atypique de la montre, tel un objet futuriste.

A savoir que pour arriver à un résultat aussi explosif, les artisans d’Audemars Piguet ont du faire recours à une technique complexe, pour les trois pics de diamants taille baguette : le serti invisible. De ce fait, les gemmes semblent flotter dans le vide, donnant l’impression qu’aucun sertissage n’ait été requis pour ce faire. Quant aux pics de la Diamond Outrage, ils sont ornés de diamants selon une autre technique connue des artisans, celle du serti neige : les pierres sont ainsi disposées si près les unes des autres que la structure semble disparaître, comme par magie.

Audemars Piguet - Haute Joaillerie Diamant Outrage 18 carats en or blanc, sertie de diamants
Audemars Piguet – Haute Joaillerie Diamant Outrage 18 carats en or blanc, sertie de diamants
Audemars Piguet - Haute Joaillerie Diamant Outrage
Audemars Piguet – Haute Joaillerie Diamant Outrage
Share this post on social networks: