Quand l’érotisme s’invite sur nos cadrans

Les montres poétiques font des émules dans le milieu horloger depuis plusieurs années. Les montres érotiques, elles, ne sont pas en reste et séduisent par leur ingéniosité mécanique. Et même si cela peut surprendre, toutes les montres ne sont pas aussi évidentes à porter au poignet.

Auteur Par Isabelle Guignet

Nées à la fin du XVIIème siècle, siècle du libertinage, les montres érotiques ont séduit par leurs scènes coquines, parfois animées grâce à des automates, qui permettaient à l’aristocratie de glisser subtilement, ou non, sur le terrain des discussions osées. Les horlogers faisaient alors fi des interdits moraux, bien que l’Eglise combattait ardemment pour éradiquer ces garde-temps, alors considérés comme outrageux.

Aujourd’hui, bien que ce marché soit réduit et que les marques ne communiquent que peu sur le sujet, les sensibilités culturelles ne sont plus les mêmes que ces derniers siècles. Les montres érotiques reviennent en force. Les autorités religieuses n’ont plus leur mot à dire, et la clientèle s’amuse à rire du caractère sexuel que peut revêtir les pièces horlogères.

De façon ingénieuse et innovante, Richard Mille réinvente le concept de la montre érotique avec un garde-temps…amusant. Le texte et le sexe sont ici alliés. Trois rouleaux de textes, qui de manière aléatoire sont entraînés par un bouton poussoir, évoquent avec sensualité des messages coquins. Loin du « je t’aime, un peu, beaucoup, passionnément », La RM 069 Erotic Tourbillon permet au porteur de dévoiler à son amoureux ses désirs, pulsions et envies les plus crapuleuses. Jacob & Co, pour sa part, a opté pour un garde-temps plus discret avec la Caligula. Cette montre dissimule son animation coquine derrière une ouverture sur le cadran, qui peut s’ouvrir en tournant la couronne à 4 heures. Exclusivement conçue pour amuser les gens, elle est un bel exemple de la montre érotique moderne. Savoir rire, voire rougir, d’un sujet de conversation encore aujourd’hui osé.

Richard Mille Montre RM Erotic Tourbillon
Richard Mille – Montre RM 69 Erotic Tourbillon
Jacob Co Caligula
Jacob&Co – Montre Caligula

Et la poésie, dans tout cela ?

Depuis plusieurs années, la tendance est à l’art mécanique, aux montres dont le mécanisme, souvent répétition minute, permet de donner vie au sein du cadran. L’une des maisons horlogères des plus connues pour son romantisme horloger n’est autre que Jaquet Droz. La nature, les sentiments, la marque horlogère l’intègre dans ses garde-temps grâce à la magie de ses automates. La récente Loving Butterfly Automaton en est l’exemple parfait. On y voit un angelot sur son char, tiré par un papillon au milieu des bois. Par un mécanisme ingénieux, le papillon prend vie, la roue du char aussi. C’est également dans le mécanisme que Jaquet Droz s’amuse de sa poésie. Avec la Lady 8 Lotus, mais aussi la Charming Bird, les automates de la marque ne manquent pas de susciter l’émotion.

Van Cleef and Arpels est également sensible à la nature, et nous le prouve une fois de plus avec sa Butterfly Lady Arpels Papillon. Doté d’un module automate, le garde-temps voit son papillon s’animer en battant des ailes, et ce de manière aléatoire, une à quatre fois d’affilée en fonction de la réserve de marche. Le spectacle peut être déclenché par bouton-poussoir, à la demande du porteur.

Alors que certains horlogers créent des montres érotiques, d’autres tablent sur la poésie romantique. Et si la poésie n’était-elle pas aussi érotique ?

Jaquet Droz Montre Loving Butterfly Automaton
Jaquet Droz – Montre Loving Butterfly Automaton
Jaquet Droz Montre Lady Lotus
Jaquet Droz – Montre Lady 8 Lotus
Van Cleef Arpels Montre Lady Arpels Papillon Automate
Van Cleef & Arpels – Montre Lady Arpels Papillon Automate
Share this post on social networks: