Jolly Bijou

Basée à New-York, la créatrice Caroline Denis signe pour son label des pièces qui mixent l’épure d’un design ciselé à l’éclat nuancé des pierres de couleurs. Un combo dans l’air du temps.

Après 15 ans passés chez Saint-Laurent et Chloé, où elle était en charge de l’image et de l’identité visuelle, Caroline Denis ressent l’envie d’un nouveau challenge. Si l’univers de la mode l’attire, elle souhaite désormais donner libre court à son désir créatif. Il faut dire que depuis l’enfance, Caroline se passionne pour les accessoires et les objets de décoration. Rien d’étonnant à ce qu’au fil des années, la fabrication de bijoux soit devenue pour elle un véritable hobby.

En 2015, Caroline et son mari s’envolent pour les États-Unis. Le début d’un nouveau chapitre pour le jeune couple qui s’installe, avec leur petite-fille, à Brooklyn. L’énergie de New-York l’inspire, et nourrît l’univers de cette passionnée d’architecture. Bloc d’immeubles mixant différents styles, ponts à l’allure majestueuse, l’œil de la créatrice est constamment en alerte.

Pour perfectionner sa technique, Caroline rejoint les bancs de la Gemmology Institute of America (GIA), la prestigieuse école de gemmologie de New-York. S’en suit un stage dans une manufacture de Brooklyn, où Caroline s’essaie à ses premières pièces. En 2017, elle lance Jolly Bijou, sa marque de joaillerie Made in New-York, et se démarque rapidement avec ses bijoux féminins et colorés, aux lignes épurées. Son pêché mignon ? Les pierres de couleurs, comme la tourmaline et ses nuances subtiles de rose, la tsavorite ou encore la London blue topaze.

La créatrice aime à mixer les tailles, en découpe baguette ou en taille princesse, pour jouer des contrastes. Lorsqu’elle dessine ses collections, Caroline part toujours d’une forme géométrique qu’elle détourne au gré de ses envies, d’abord en boucles d’oreilles, son accessoire fétiche, puis en bagues et colliers. Avec les BO Sundial, elle est partie de l’idée de contrebalancer la rondeur du cercle par une barre transversale, puis de finalement la laisser exister par elle-même, en version or rose ou sertie d’émeraudes, saphirs et rubis.

Interrogée sur ses envies pour ses prochaines collections, Caroline évoque son désir d’aller vers des pièces plus rock, dépareillées, mais aussi d’incorporer de l’émail à ses prochaines collections pour élargir sa palette de couleurs. Pour des bijoux toujours plus pétillants.

Jolly Bijou

Restez à jour sur les dernières informations de la marque.