5 bracelets hybrides à porter aussi bien au poignet qu’à la cheville

Si l’été est encore loin d’avoir dit son dernier mot, il n’empêche que le retour à la réalité citadine fait éclore des désirs de renouveau vestimentaire. Dans la ligne de mire ? Notre dressing à bijoux auquel on offre un update de rentrée, grâce à des bracelets mixtes qui s’adaptent à toutes nos envies.

Auteur Par Marie-Caroline Selmer

On l’a porté toute la belle saison, sur la plage, pour styliser nos maillots comme nos robes à imprimé floral, et il y a fort à parier qu’il soit encore de la partie en septembre, pour donner une touche estivale à nos looks de rentrée. Par lui, j’entends le bracelet de cheville, bijou par nature éphémère qui s’est hissé en quelques saisons, parmi les indispensables du vestiaire des filles dans l’air du temps.

Orné de cristaux, de coquillages ou encore ponctué de motifs dorés, le bijou séduit par ce qu’il évoque tant que par son allure sans prise de tête. Chaque année, à l’arrivée de l’automne, une question revient comme une rengaine : stop ou encore pour le bracelet de cheville ?

A la rédaction, on a pris le parti d’en faire un nouveau partenaire, offrant à notre bijou de cheville une seconde vie de bracelet pour la période des frimats. La promesse d’un été sans fin, caressant nos chevilles et ornant nos poignets, voilà le défi que nous vous proposons de relever ! Passage en revue de nos 5 bracelets coups de coeur pour vous accompagner toute l’année :

Bracelet chaîne bicolore en argent et or rose, Otto Jewels, 234€

OTTO JEWELS - #BR021

Bracelet de cheville rectangle en or jaune, Rivka Nahmias, 608€

Rivka Nahmias - Bracelet de cheville Rectangle

Bracelet Hermes en or jaune serti d’un diamant, Anastazio Jewellery, 500€ 

ANASTAZIO JEWELLERY - Bracelet Hermes

 

Bracelet l’envol Saphir en or jaune, Enora Antoine, 628€

ENORA ANTOINE - Bracelet l’envol saphir

Bracelet Mother Love Capsule en or rose, doté d’un cœur en nacre, Spallanzani Jewels, 600€

SPALLANZANI JEWELS - Bracelet Mother Love Capsule for BIG

 

 

 

Partager cet article sur les réseaux sociaux :