CRUSH : nos 3 pièces coups de cœur signées Maison Artaner

Imaginées à 4 mains, les collections de ce label parisien font la part belle aux gemmes de couleurs et aux montures délicates. Parfait pour rehausser nos peaux joliment dorées.

Auteur Par Marie-Caroline Selmer

La Maison :

Aux commandes de la griffe parisienne, on trouve Mounia et Tamar, un duo mère-fille bouillonnant d’énergie et de créativité. Ensemble, elles imaginent des pièces délicates et féminines, toutes inspirées par la richesse de leurs racines familiales. Influences marocaines et méditerranéennes se mêlent avec harmonie pour un voyage magique.

La sélection de la rédaction :

Maison Artaner - Bague La Rose des Alizés Lapis Lazuli

Bague la Rose des Alizées en lapis Lazuli, 1583€ : Issue de la collection phare de la Maison, La Rose des Alizées met en lumière la beauté de l’ancienne cité de Mogador, ville chère à leurs cœurs. En hommage, Mounia et Tamar ont imaginé une bague à porter comme un talisman porte-bonheur. Notre choix s’est porté sur la version ornée d’un lapis-lazuli, pierre de protection par excellence, connue pour apporter force et protection. La gemme, dont la couleur profonde n’est pas sans rappeler les eaux de la Méditerranée, est incrustée de 4 diamants blancs qui semblent flotter, au gré des vents qui traversent la ville. Une bague comme une invitation à un voyage féérique auquel on ne peut résister.

Maison Artaner - Collier 10 Diamants Magic Topkapi

Collier 10 Diamants Magic Topkapi, 1792€ : LA pièce parfaite pour sublimer n’importe quel décolleté ! Son secret ? Une ligne de 10 diamants blancs retenue par une fine chaîne ajustable qui vient caresser le cou. Un bijou de peau tellement agréable à porter qu’on voudrait le garder tout le temps sur soi.

Maison Artaner - Bague Magic Topkapi Emeraude

Bague Magic Topkapi Emeraude, 2459€ : Cap sur la Turquie, à la découverte des trésors du Palais de Topkapi. Clin d’œil à l’architecture asymétrique de la résidence royale, la bague est piquée d’une rivière d’émeraudes dont le lit s’épanouit en toute liberté. De loin, la monture s’efface pour ne laisser place qu’aux 14 émeraudes, dont l’éclat habille à lui seul la main.

 

 

Share this post on social networks: