Existent-ils des complications horlogères utiles à la femme?

Une complication horlogère comprend toutes les fonctions d’une montre qui viennent se rajouter aux heures, minutes et indicateur des secondes.  Si les vendeurs en font leur atout de vente, et que les horlogers en sont fiers, les femmes ont parfois du mal à comprendre leur utilité. Certains se sont amusés à déjouer l’attention de certaines en toute subtilité!

Auteur Par Eleonor picciotto

François-Paul Journe, brillant horloger, conceptualise l’Elégante par F.P. Journe une pièce imaginée spécialement pour que la femme n’ai pas à se soucier de sa montre. Au delà d’un cadran luminescent qui lui permet de lire l’heure la nuit ; d’une boite en titane qui prône la légèreté et d’une forme de cadran en tortue aplatie ; l’Elégante est électromécanique. En d’autres termes, lorsqu’on la pose elle s’arrête au bout de 30 minutes. L’information est alors donnée à un micro-processeur qui, grâce à un détecteur de mouvement permet à la pièce de se remettre à l’heure toute seule lorsqu’on on la reprend. Mélanger l’horlogerie à l’électronique donne une fonction pratique qui permet à la femme de ne plus abîmer sa jolie manucure en tirant la couronne afin de remonter sa montre. Désormais plus de scrupules pour l’oublier sur la table de nuit… mais pas trop longtemps quand même.

F.P. Journe - Montre collection Elégante, boîte en titane surmoulée de caoutchouc et sertie de 38 diamants, mouvement FPJ Calibre 1210 Electro-mécanique avec une mise en veille après 30 minutes immobiles
F.P. Journe – Montre collection Elégante, boîte en titane surmoulée de caoutchouc et sertie de 38 diamants, mouvement FPJ Calibre 1210 Electro-mécanique avec une mise en veille après 30 minutes immobiles

Egalement soucieux de ne contrarier la gent féminine, Ulysse Nardin développe sa collection Jade, une série horlogère dédiée à la femme. Son boitier ovale tout en rondeur souligne élégamment le poignet de celle qui la porte et en détient accessoirement un secret… Celui de régler l’heure, le jour et de remonter sa montre grâce à un simple poussoir. Plus de pression ni d’acharnement, plus d’ongle cassé ni de manucure abimée. C’est entre le chiffre 2 et le 3 que se loge une fine barrette en or pointant vers un des trois diamants sertis sur le cadran en nacre. Afin de faciliter les manipulations, elle est actionnée par une simple pression de la couronne de manière à s’orienter vers le diamant qui lui est utile. Le premier sert au remontage du mouvement doté d’un calibre automatique avec échappement en silicium –particulièrement insensible au magnétisme notamment des téléphones portables…  Le deuxième sert à ajuster la date par un mouvement d’avant/arrière,  située à 6 heures sur le cadran. Enfin, le dernier et le plus important sert à régler l’heure. Il sera dommage d’arriver en retard.

Ulysse Nardin - Montre Jade, boîte ovale en acier de 39 x 36 mm sertie de 56 diamants, mouvement mécanique à remontage manuel
Ulysse Nardin – Montre Jade, boîte ovale en acier de 39 x 36 mm sertie de 56 diamants, mouvement mécanique à remontage manuel

Après nous avoir séduit avec la délicatesse complexité de sa Margot en mécanisant le jeu de l’effeuillage d’une marguerite au centre d’un cadran horlo-joaillier, Christophe Claret présente la nouvelle fleur de son jardin horloger… comme il aime tant l’appeler. Sertie de diamants flocons sur la lunette, la Marguerite est à la fois ludique et mécanique et sa complication est aussi futile qu’amusante. La femme devient joueuse si elle ne l’est pas déjà. Proposée en cinq versions, les deux papillons en indicateurs des heures et des minutes tournent autour d’une marguerite pour donner l’heure. Appuyer sur la couronne fait apparaitre un message préalablement choisi par son acheteur. Désormais plus besoin d’exprimer ses sentiments de vive voix, il suffit simplement de les lui montrer. Rien de très compliqué…

Christophe Claret - Marguerite, boîte en or gris de 42,5 x 12,07 mm, mouvement mécanique CC à remontage automatique doté d'un calibre MT115
Christophe Claret – Marguerite, boîte en or gris de 42,5 x 12,07 mm, mouvement mécanique CC à remontage automatique doté d’un calibre MT115
Share this post on social networks: