LVMH croque les diamants Tiffany pour la somme de 14,7 milliards d’euros

Tiffany Rachat LVMH

And it’s a yes ! Après plusieurs semaines de discussion, LVMH et le joaillier Tiffany viennent d’annoncer leur mariage. Pour le meilleur et le meilleur ?

Auteur Par Marie-Caroline Selmer

Annoncée en octobre dernier, la première offre du groupe français sur le joaillier Tiffany avait fait le buzz. Et pourtant, rien d’étonnant à ce que le groupe français convoite les diamants de l’icône américaine. Tiffany constitue une occasion rêvée de rattraper le grand rival Richemont et de doter le groupe d’une troisième marque de joaillerie à la fois complémentaire et plus accessible que les maisons Chaumet et BVLGARI. Comme l’indique le communiqué de presse, « L’acquisition de Tiffany vient renforcer la position de LVMH dans la haute joaillerie et accroître davantage sa présence aux Etats-Unis ».

Après plusieurs semaines de tractations, LVMH a accepté de relever son prix par action de 120 euros à 135 euros. Une opération qui valorise Tiffany à environ 14,7 milliards d’euros soit 16,2 milliards de dollars, une coquette somme pour ajouter un joyau de plus à la couronne LVMH.

Si l’union se scelle sous les meilleurs auspices, les challenges ne vont pas manquer pour LVMH. Au programme ? Améliorer la rentabilité de la griffe américaine et moderniser son image de marque, qui peine à séduire les millenials. Autant de sujets qui devraient largement occuper les jeunes mariés !

Share this post on social networks: